• 24 heures chrono

    Euh, non pardon: 4 heures

    Covido-protocolo seulement

    Oui, bon, désolées, on sait bien que ça vend beaucoup moins de rêve que Jack Bauer en train de déjouer un attentat terroriste mais ma directrice-en-jogging-légèrement-énervée a quand même trouvé le temps de te raconter tout ça Parent...

    ... histoire que tu te rendes bien compte...

    ... et que tu viennes éventuellement te promener avec nous ce jeudi 13 janvier...

     

    Lundi 10 janvier 2022

    – un jour de plus à la direction de l’école. 

     

    8h15 – mail de Mme V. qui est positive, son fils G. est donc cas contact. Elle me tient au courant. Peut-on lui envoyer le travail ?

     

    8h16 – mail de Mme L. son fils K. est positif. Présent jeudi dernier, a des symptômes ce matin. Pas de procédure pour les autres élèves de la classe.

     

    8h59 – mail de Mme M. son fils A. est positif. Il était présent à l’école jeudi, il a fait le test vendredi. 

     

    9h14 – j’envoie un texto à ma collègue V. : « A. est +, on lance la procédure. » Elle me demande s’ils vont partir au compte-goutte, je lui dis que je leur dis de venir quand ils peuvent.

    Rédaction du mail à destination des familles + rédaction de la fiche de signalement de A. à destination de la cellule COVID de la DSDEN+ ajout de A. dans le tableau de suivi des absents covid.

     

    9h35 – appel de Mme F. Mon fils C. a fait un test ce matin, il est positif. Il est dans la même classe que A. en CM1 B

     

    9h40 – j’envoie un texto à ma collègue. V. pour lui dire que C. est +

     

    9h44 – le papa de J. m’appelle, sa fille est cas contact, il cherche un rdv pour faire un test, en attendant, faire attention.

     

    9h49 – j’envoie un texto à ma collègue M. pour lui dire que J. est cas contact et de faire attention en attendant qu’elle parte se faire tester.  

     

    9h50 – envoi du mail aux parents de la classe de CM1 B les informant des 2 cas + et du protocole à suivre. 

     

     

    10h01 – appel de la DGS: "la maman de L n’arrive pas à vous joindre, elle vient chercher sa fille dans 10 min qui est cas contact". 

     

    10h06 – appel de Mme D.: elle vient chercher son fils qui est cas contact. 

     

    10h23 – je demande à ma collègue A. dont un cas positif m’a été signalé dimanche matin, de me confirmer que les 6 présents sont bien les 6 élèves notés sur le post-it, qui m’ont envoyé un mail avec résultat du PCR et attestation sur l’honneur dimanche. Elle me dit : « non il y a U aussi ». Je lui dis : « mais je n’ai rien reçu pour U !! Bon j’appelle ses parents. » 

     

    10h25 – mon collègue B profite de la récréation pour venir me faire un coucou au bureau et me demande si j’ai besoin de quelque chose. Je lui demande d’aller faire pipi pour moi. Il me dit que c’est trop tard car il y est déjà allé.

     

    10h26 – j’appelle les parents de U. « Bonjour, je vous ai envoyé un mail hier soir, car cas positif dans la classe de U. Il faudrait la faire tester puis remplir l’attestation sur l’honneur qui vous engage à faire passer un test à J+2 puis J+4. Avez-vous quelqu’un pour venir récupérer U ? »

     

    10h32 – je vois le papa de U au portail avec la maîtresse mais j’ai trop envie de faire pipi alors je vais faire pipi.

     

    10h32 – le papa de U vient la récupérer au portail et demande à la maitresse s’il n’est pas plutôt possible d’envoyer un texto aux parents pour leur dire qu’un mail a été envoyé parce qu’il n’aime pas consulter ses mails le dimanche…

     

    10h40 – envoi du mail à la cellule covid de la DSDEN avec les deux fiches de signalement des deux cas positifs et copie du mail envoyé aux parents

     

    10h41 – mail de Mme C. Elle me confirme que son fils E. en classe avec A. et C. est positif.

     

    10h43 – envoi de la troisième fiche de signalement à la cellule covid de la DSDEN.

     

    11h15 – ma collègue A m’envoie A. qui a mal à la tête, pour que je lui prenne la température. Il a de la température. Il est dans la classe dont un élève était positif la semaine dernière. J’appelle les parents pour qu’ils viennent récupérer A. 

     

    11h30 – j’appelle les parents dont les enfants sont absents et dont je n’ai pas de nouvelles. - « Bonjour Mme L, c’est la directrice de l’école, N est absent depuis vendredi et je n’ai pas de nouvelles de votre part. 

    - Oui alors en fait je voulais savoir, est-ce que je peux lui faire un test salivaire, parce que le test PCR c’est compliqué là pour N. Il n’a pas du tout envie, il a saigné la dernière fois… Oui je comprends… Et si je ne lui fais pas de test, il peut revenir quand ? Il peut revenir jeudi ? Bon et on peut récupérer le travail ? Et comment ça se passe pour la cantine ? »

     

    11h42 – j’envoie un mail au périscolaire : une maman demande comment se passe la facturation de la cantine si l’enfant est absent 7 jours parce qu’il est cas contact et ne passe pas de test ? 

     

    11h44 – j’arrive enfin à joindre la secrétaire de circonscription. 

    -       « Bonjour je voulais savoir si vous aviez un remplaçant de disponible pour demain pour l’absence de Mme P. 

    -       Alors… là je suis encore en train de traiter les absences d’aujourd’hui donc pour demain, je ne sais pas, je vous tiens informée quand je saurai. »

     

    11h46 – je cours chercher ma collègue A. dont la CPE du collège de sa fille vient d’appeler : elle est cas contact. Ma collègue A. me dit qu’elle part récupérer sa fille et qu’elle revient parce qu’on ne peut pas répartir ses élèves. 

     

    12h09 – j’envoie le travail aux élèves de la classe de ma collègue N. qui est absente et non remplacée et dont on ne peut répartir les élèves dans les autres classes, dixit protocole. Et qui ont dû rester chez eux. J’informe les parents que je n’ai toujours pas de nouvelle pour l’éventuel remplacement de demain et que j’en suis désolée. 

     

    12h20 – j’avale mon plat de pâtes préparées et décide d’être gréviste jeudi pour témoigner de l’impossibilité de faire mon vrai métier avec le protocole sanitaire actuel et dire qu’il ne sera pas non plus possible de consacrer les samedis soirs, les dimanches matins, les dimanches soirs ainsi que mes jours de classe du mois de janvier pour gérer le COVID à l’école. 

    « PrésentéismeTravail sur les migrants et les réfugiés CM1-CM2 »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :