• Grosse fatigue...

    Salut Lecteur... faut qu'j'te raconte...

    Quand j'étais un bébé-enseignante (il y a donc quatorze ans maintenant...), je croyais que le monde des enseignants-adultes se divisait en 2 catégories: 

    - Ceux à suivre en exemple, à adopter comme mentors, ceux dont j'ai bu les paroles comme certains boivent de la bière ou du petit lait...

    Grosse fatigue...

    - et ceux qui étaient aigris...

     

    Grosse fatigue...

     

     

    Et dans mon petit esprit arrogant et étriqué de jeune-enseignante-qui-a-tout-compris à la Vie alors qu'elle débarque à peine dans le métier, je croyais avoir tout pigé...

    Grosse fatigue...

    Ah yes, j'ai trouvé la solution, allez c'est parti !!! En plus, trop de bol, en tant que P.E. je peux changer très facilement d'école... et même de type de poste ! Waouh !!

     

    Alors voyons voir, à l'IUFM j'ai fait: 

    - trois semaines en CE1 dans une école d'application tu sais, Collègue, ces écoles-magiques où les élèves sont vraiment parfaits ;-) 

    un stage en petite section de maternelle au pied des tours de la Téci

    - un en CM1 dans la petite banlieue de province

     

     

    Qu'est-ce que je pourrais faire maintenant...?

    Ah oui, je sais !!!

    Je vais faire: 

    - Lycée d'Enseignement Adapté avec des élèves à peine moins âgés que moi

    - IMPro

    - IME en passant le CAPA-SH en même temps (on dit plus CAPA-SH, on dit CAPPEI, Bouh Vilaine!)

    - puis CP-CE1 en zone rurale mais pas encore classée ZEP donc avec 29 ou 30 élèves par classe

    - ensuite, ben tiens, on va changer, on va essayer une toute petite école et prendre des CE1-CE2 et l'année suivante des CE2-CM2 (oui on va sauter le CM1, c'est bien plus rigolo !)

    - et puis 10 ans après, me voici en ULIS école donc...

     

     

     

     

     

     

    Et je me suis fatiguée toute seule...

    Grosse fatigue...

    Heureusement, sur mon chemin, j'ai souvent pris le temps de regarder les fleurs qui poussaient...

    J'ai remarqué Marie-Jo, 22 ans dans la même Petite Section, connue dans tout le canton pour avoir le Feu Sacré et embarquer chaque année les mômes et leurs parents dans des projets d'arts et de littérature toujours plus inspirants et plus inspirés...

    J'ai regretté d'avoir quitté mon équipe de choc avec qui on pouvait affronter vents et marées en gueulant souvent, en pleurant parfois, en riant vraiment beaucoup... sur le grand bateau de l'IME...

    J'ai cru avoir trouvé mon Eldorado dans cette minuscule école où tout le monde se connaissait, où j'ai été accueillie à bras et à coeurs ouverts et où j'ai laissé une toute petite partie de mon âme...

     

     

     

    Et puis, j'ai fini par poser mes valises dans cette immense école où tout n'est pas toujours rose...

    Grosse fatigue...

     

    Pour mes collègues... c'est peut-être plutôt Taz qu'ils ont vu débarquer...

    Grosse fatigue...

     ... à chaque fois...

    ... mais à chaque fois... ils m'ont prise comme j'étais...

    Et maintenant je sais... que le Monde des Enseignants n'est pas rose... 

     

     

    Il est multicolore...

    Grosse fatigue...

    « (Le salaire de la) PeurQuatorze ans de réflexion... »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :