• PIAL

    Très  récemment, quelqu’un que j’aime beaucoup a cru m’annoncer une bonne nouvelle et me réconcilier avec ma hiérarchie en me faisant découvrir cette vidéo :

    CLIQUEZ ! 

    La pauvre, elle ne pensait pas obtenir ce type de réaction : 

    PIAL

     

    Et si ce genre de choses me met en colère, c’est parce que :

    1. Tout comme pour le report du Brevet pour cause de canicule, je trouve ahurissant que les enseignants, qui sont pourtant parmi les premiers concernés par la situation, apprennent  ce genre de nouveautés par les médias. Oui parce peut-être que tu penses, Parent, qu’en tant qu’enseignante en ULIS, je sais tout ce qu’il y a à savoir sur cette nouvelle manière de recruter les AESH et sur ces fameux PIAL (les pôles inclusifs d’accompagnement localisés, allez encore un nouveau sigle!). Peut-être que tu te dis que j’étais déjà parfaitement au courant du fait que je vais pouvoir bénéficier d’une formation en compagnie de l’AESH avec qui je vais travailler. Eh bien, non, non ! J’ai reçu un courriel de mon IEN trois jours après avoir vu cette vidéo et j’y ai découvert deux/trois trucs qui ont achevé de réveiller le monstre Colère en moi.

      PIAL

    2. Mon AESH collective (qui malheureusement pour cause de déménagement doit me quitter) avait été recrutée il y a quelques années par la collègue titulaire du poste ULIS à l’époque conjointement à la directrice de l’école. NOUVEAUTÉ : maintenant, c’est le principal du collège (parfaitement au courant des besoins d’une école primaire c’est bien connu) et l’Inspecteur qui vont les recruter.

      PIAL

    3. J’apprends par la lecture du courriel de mon IEN qu’en tant que coordinatrice ULIS, je fais partie du comité de pilotage du PIAL censé finaliser les emplois du temps des AESH du 19 au 30 août 2019 !!!! Ah bon ??? Je reprends le 19 août alors ??

      PIAL

    4.  Je lis aussi qu’un élève bénéficiant d’une AESH mutualisée (c’est-à-dire qu’il partage avec d’autres élèves) ne l’aura que 8h maximum par semaine. Et là, je me demande quel est le sens pratique des personnes qui pondent ce texte… Ont-ils pensé que l’AESH mutualisée qui travaillerait 24 heures et aurait trois élèves dans trois écoles différentes serait parfaitement disposée à faire les trois écoles dans une seule journée ?? Ou bien ont-ils cru qu’il serait bénéfique pour un élève d’avoir une AESH avec lui pendant une, voire deux journées, puis d’être livré à lui-même le reste de la semaine ? Parce que, franchement, ne nous leurrons pas, ceux qui sont sur le terrain savent bien qu’il s’agira d’une de ces deux options.

      PIAL


    5. Enfin ma grosse grosse colère vient également du fait qu’une des AESH individuelle avec qui je travaille depuis 3 ans a fait une demande écrite officielle courant mai pour demander à devenir AESH collective et donc remplacer celle qui s’en va. Demande que ma directrice et moi-même avons appuyée. Aucune réponse écrite ne nous est parvenue mais on lui a dit par téléphone qu’elle aurait la réponse fin août. Fin août, elle saura si l’Education Nationale accepte de la payer 700 euros............................................ ou décide de ne pas renouveler son contrat. Finalement, un tien vaut mieux que deux tu l’auras, elle a décidé de trouver un autre job: vendeuse de fruits et légumes sur les marchés. Elle sera payée 1 400 euros par mois.

      PIAL

     

    Donc je suis désolée, Mme Cartron, de ne pas partager votre enthousiasme pourtant si beau à voir, mais j'ai la vague impression qu'on se fait encore enfumer. Je ne demande qu'à être détrompée...

     

    Si cet article te parle, n'hésite pas à le partager -suffit de cliquer!

    S'il t'inspire un témoignage, écris-moi à melusinedac@outlook.fr 

     

    « Faire une pauseUne déclaration... »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lombard caroline
    Mardi 28 Janvier 2020 à 19:49
    Peut on rêver d'un salaire au dessus du seuil de pauvreté ?
      • Samedi 1er Février 2020 à 07:07

        Nos députés et ministres ne sont pas loin de nous dire à quoi nous DEVONS rêver...

         

        Continuons de rêver qu'AESH devienne un "vrai" métier...yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :